Marianne von Werefkin

Werfkin

Autoportrait
vers 1910
gouache sur papier
51 x 34 cm
Stadtische Galerie im Lenbachhaus, Munich, Allemagne

Marianne von Werefkin naquit dans une famille aristocratique, fille unique d'un commandant russe. Sa mère, peintre d'icônes, se chargea de son éducation artistique.Le déménagement de la famille vers Saint-Pétersbourg lui permit d'étudier avec le peintre Ilya Repin. En 1892, elle rencontra Alexei Jawlensky. En 1896, le couple partit pour Munich. C'est là qu'elle tint un salon où elle recevait la scène intellectuelle et bohème de galeristes, peintres, danseurs et danseuses.
Entre 1901 et 1905 elle rédigea les Lettres à un inconnu, une sorte de journal intime sous la forme d'une correspondance avec une personne imaginaire. Elle arrêta de peindre pendant six ans. En 1903 et 1904, elle effectua deux voyages en France. En 1918, Marianne von Werefkin et Alexei Jawlenski se séparent et elle s'établit à Ascona, un petit village de pêcheurs au bord du lac Majeur.

Fermer ou index illustré