Élodie La Villette

Élodie La Villette - Chemin de Bas Fort Blanc

Chemin de Bas Fort Blanc
1885
Huile sur toile
Musée de Morlaix

Élodie La Villette, est née le 12 avril 1842 à Strasbourg. Fille d'un médecin militaire, elle recevra ainsi que sa sœur, connue sous le nom de Caroline Espinet, une bonne éducation qui, en plus de leurs études feront du piano et du dessin. Les deux sœurs progressent côte à côte sous la direction d’un professeur du lycée, Ernest Corroller. C’est un artiste dans la grande tradition des peintres de marines, dont le style se caractérise par la précision de l’observation et le métier méticuleux. Élodie et Caroline y ont reçu une formation sans doute très académique. Élodie épouse Jules La Villette, officier d'infanterie en 1860. Elle suivra dès lors son mari dans les différentes affectations qui l’entraînent à Strasbourg, Arras, Lille, Dunkerque, Béthune et Paris, toujours soutenue par son époux dans ses choix artistiques. En 1870, Élodie expose pour la première fois au Salon de Paris, et y exposera sans discontinuer de 1870 à 1914. Élodie La Villette se passe la plupart du temps du détail humain, celui-ci se résume à un voile ou une vapeur très lointains, canot bravant la tempête, ou improbable observateur téméraire.

Fermer ou index illustré