Anna Maria van Schurman

Anna Maria van Schurman - Autoportrait

Autoportrait
1640
Gravure

En 1636, Anna Maria van Schurman est la première femme qui étudie à une université (Université d'Utrecht) et la plus érudite de son temps. Née à Cologne, elle vit la plus grande partie de sa vie à Utrecht aux Provinces-Réunies des Pays-Bas, où elle était célèbre pour ses connaissances en théologie, philosophie et médecine. Elle connaissait au moins 14 langues : néerlandais, allemand, français, anglais, italien, latin, grec, hébreux, araméen, arabe, syriaque, samaritain, perse et éthiopien. Elle écrit même une grammaire pour l'éthiopien. Van Schurman est une femme aux talents multiples, elle était peintre et graveuse. Elle expérimente avec de nombreux médias tels que l'huile, le tempera, le pastel et la gravure, mais n'a jamais eu l’ambition de devenir une artiste graphique professionnelle, préférant l'écriture, la poésie et ses autres études théologiques et philosophiques. Très pieuse, elle promet à son père de ne jamais se marier et de toujours éviter la compagnie des gens du monde.

Fermer ou index illustré