Hélène Perdriat

Perdriat

Les Demoiselles de Fantasie

1922

Huile sur toile

153,6 x 128,3 cm

À l’âge de 21 ans, elle tomba gravement malade. Alitée pour de longs mois, elle commença à peindre un autoportrait. Ce fut le début d’une longue carrière couronnée de succès. Elle fut découverte par le collectionneur d'oeuvres de femmes Henri-Pierre Roché et son ami le couturier Jacques Doucet. Grâce à eux, elle obtint la commande d'une frise érotique destinée à orner un salon d'un autre couturier, Paul Poiret. Roché lui organisa, en 1916 et 1918, deux expositions à la Modern Gallery de New York.

Fermer ou index illustré