Jane Graverol

Jane Graverol - L'éternel retour

L'éternel retour
1955
huile sur toile
60 x 70 cm

En 1932, Jane Graverol épousa Louis Ortmans qui mourut deux ans plus tard. Pendant les années 1930, elle peignait des portraits, des paysages et des natures mortes sages et de bon ton. Son deuxième mariage avec le musicien Guillaume Dortu fut un échec Jane. En 1949 René Magritte l'encouraga à montrer ses tableaux et la fit entrer dans le cercle des surréalistes belges. C'est là que Graverol rencontra Marcel Mariën avec qui elle vivra durant une dizaine d'années une liaison tumultueuse. En 1954, Mariën et Jane Graverol fondèrent avec Paul Nougé la revue Les Lèvres Nues, subversive et anticléricale qui connut un rayonnement international.

Fermer ou index illustré